Le pape termine son voyage aux Emirats par une messe géante

Par
Des dizaines de milliers de catholiques et plusieurs milliers de musulmans ont assisté mardi à la messe dite par le pape François dans un stade d'Abou Dhabi, une première dans l'histoire de la péninsule arabique.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ABOU DHABI (Reuters) - Des dizaines de milliers de catholiques et plusieurs milliers de musulmans ont assisté mardi à la messe dite par le pape François dans un stade d'Abou Dhabi, une première dans l'histoire de la péninsule arabique.

Quelque 135.000 fidèles étaient attendus pour l'évènement, en grande majorité des chrétiens originaires de pays d'Asie comme les Philippines, le Sri Lanka ou l'Inde.

Les Emirats arabes unis, pays du Golfe le plus tolérant en matière religieuse, hébergent environ un million de travailleurs expatriés catholiques.

En réponse à l'appel au dialogue interreligieux lancé lundi par le pape lors d'une rencontre avec les dirigeants émiratis [nL5N1ZZ4TI], environ 4.000 musulmans, dont des responsables gouvernementaux, ont aussi assisté à la messe, selon les organisateurs.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale