Pas d'ingérence étrangère dans les "midterms", selon le DHS

Par
Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis n'ont pas été affectées par des tentatives d'ingérences étrangères visant à déstabiliser le fonctionnement et les infrastructures du processus électoral, selon les estimations des services de sécurité américains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis n'ont pas été affectées par des tentatives d'ingérences étrangères visant à déstabiliser le fonctionnement et les infrastructures du processus électoral, selon les estimations des services de sécurité américains.