En Chine, la crise sanitaire place le pouvoir sur la défensive

Par

L’État-parti, sous l’égide de Xi Jinping, ne lutte pas seulement pour la santé des Chinois, mais aussi pour sa légitimité à gouverner la grande puissance asiatique. Mobilisation et sanctions vont de pair.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mais où est donc passé Wang Yupu ? Le ministre de la gestion des situations d’urgence a disparu de la scène publique depuis des mois et des mois. Alors que la lutte contre le nouveau coronavirus bat son plein en Chine, cette absence – maladie ou possible enquête pour corruption en raison de ses liens avec la « faction du pétrole » menée par l’ancien grand responsable de la sécurité du régime Zhou Yongkang, lui-même en prison après avoir été condamné ? – est l’une des nombreuses zones d’ombre entourant la crise actuelle. C’est le secrétaire général du Parti communiste du ministère, Huang Ming, qui a pris la situation en main.