Un congrès avec Dieudonné et Soral interdit à Bruxelles

La police belge a dispersé des manifestants qui dénonçaient l'interdiction du « premier congrès européen de la dissidence » auquel devaient notamment participer Dieudonné et Alain Soral.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La police belge a eu recours à des canons à eau, dimanche 4 mai, pour disperser des manifestants qui dénonçaient l'interdiction du « premier congrès européen de la dissidence » auquel devaient notamment participer Dieudonné et Alain Soral, tous deux accusés d'antisémitisme, et qui devait se dérouler ce dimanche.