L’Espagne ouvre la voie à un troisième référendum sur la Catalogne

Par et

Le premier ministre socialiste Pedro Sánchez a proposé, lundi 3 septembre, un référendum pour statuer à nouveau sur l’avenir de la Catalogne au sein de la monarchie espagnole. Une proposition saluée à gauche par Podemos, mais rejetée par les indépendantistes catalans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un vote pour « l’autonomie, non pour l’autodétermination ». Dans le but de tempérer la crise catalane, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez a proposé, lundi 3 septembre, un référendum sur un nouveau statut visant à « renforcer le gouvernement de la Catalogne ». Il écarte toutefois l’hypothèse d’un vote sur l’indépendance de la région.