«Our Boys», la série télé qui s’immisce dans l’élection israélienne

Par

Benjamin Netanyahou a appelé au boycott d’une fiction télévisée qui secoue la société en Israël. Mais derrière cet appel se cache une attaque contre les journalistes qui dissèquent les ennuis du premier ministre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Parmi tous les postes gouvernementaux que Benjamin Netanyahou a occupés durant sa longue carrière, il se dit que celui qu’il a toujours préféré et qu’il continue de chérir est le portefeuille de ministre de la communication. Début 2017, alors qu’il était premier ministre, il avait fallu la menace d’une plainte devant la Haute Cour de justice relative aux cumuls ministériels pour qu’il accepte d’abandonner cette fonction (à l’époque, il cumulait trois ministères en plus de son rôle de chef de gouvernement).