Deux Palestiniens, dont un enfant, tués à la lisière Israël-Gaza

Par
Les troupes israéliennes ont tué vendredi deux Palestiniens, dont un enfant, qui manifestaient le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, et en ont blessé au moins 126 autres, ont rapporté des responsables palestiniens.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

GAZA (Reuters) - Les troupes israéliennes ont tué vendredi deux Palestiniens, dont un enfant, qui manifestaient le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, et en ont blessé au moins 126 autres, ont rapporté des responsables palestiniens.

Tsahal a déclaré avoir ouvert le feu pour se défendre face à des manifestants qui lançaient des grenades et autres explosifs contre ses soldats, de même que des pneus enflammés et des pierres.

Comme chaque vendredi depuis mars, des milliers de Palestiniens s'étaient rassemblés pour la manifestation hebdomadaire le long de la clôture frontalière qui sépare l'Etat juif du territoire palestinien, contrôlé par le groupe islamiste Hamas.

Un garçon de 12 ans et un jeune homme de 24 ans ont été tués par balles par des militaires israéliens, a déclaré le ministère gazaoui de la Santé.

Depuis le début de ces manifestations pour le "droit au retour" des réfugiés palestiniens et de leurs descendants, au moins 195 Palestiniens ont été tués par les troupes israéliennes. Un soldat israélien a été tué par un tireur palestinien. Des portions du territoire israélien ont brûlé du fait de cerfs-volants incendiaires partis de la bande de Gaza.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale