Turquie: Interpellation de 88 personnes pour liens avec le PKK

Par
Les autorités turques ont interpellé 88 personnes pour leurs liens présumés avec l'organisation séparatiste du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan, hors la loi), a annoncé vendredi le ministère de l'Intérieur.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ISTANBUL (Reuters) - Les autorités turques ont interpellé 88 personnes pour leurs liens présumés avec l'organisation séparatiste du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan, hors la loi), a annoncé vendredi le ministère de l'Intérieur.

L'opération, qui a touché sept provinces, a été lancée pour déjouer d'éventuelles attaques à l'occasion du quatrième anniversaire de manifestations kurdes, qui s'étaient soldées par des dizaines de victimes à travers le pays, a précisé le ministère.

Les manifestations des 6 et 7 octobre 2014 avaient pour origine la demande des Kurdes de Turquie d'une intervention pour que les autorités turques protègent de l'Etat islamique les habitants de la ville kurde syrienne de Kobani.

Mercredi, sept soldats turcs ont été tués et trois autres blessés dans l'explosion d'une bombe télécommandée par des activistes kurdes, sur une route de la province de Batman, dans le sud-ouest de la Turquie, a-t-on déclaré de source proche des services de sécurité.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale