De Gaulle-Fischer, contre l'Europe des margoulins

Par
Une mythologie exclusivement hexagonale a escamoté la vision européenne de Charles de Gaulle. Il est temps de redécouvrir que le fondateur de la Ve République prévoyait l'avènement d'une Europe unifiée, non par les marchés mais par l'action politique. Si bien que, paradoxalement, Joschka Fischer se montrera plus fidèle à l'esprit du général que bien des grognards fossilisés...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les prétendus héritiers de Charles de Gaulle ne sont souvent que ses fossoyeurs. Ils n'ont jamais compris que leur général, toute sa vie, s'est fait une certaine idée de l'Europe.