Livrer des blindés à l’Ukraine : le « coup » réussi de Paris

En annonçant le 4 janvier la livraison prochaine de blindés AMX-10 RC à l’Ukraine, la France, jusqu’ici critiquée pour la faiblesse de son aide militaire, a réussi à s’afficher comme un allié qui compte, et à entraîner l’Allemagne et les États-Unis dans son sillage.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La succession de lettres et de chiffres qui lui sert de nom n’était jusqu’alors connue que de quelques initiés, familiers des régiments de cavalerie français. Cela pourrait bientôt changer.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal