Une conseillère de Trump accusée d'avoir enfreint la loi électorale

Par
Kellyanne Conway, une des principales conseillères de Donald Trump, a enfreint la loi à deux reprises en utilisant sa fonction pour tenter de peser sur le résultat d'un scrutin, affirme mardi le bureau du procureur spécial Robert Mueller.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Kellyanne Conway, une des principales conseillères de Donald Trump, a enfreint la loi à deux reprises en utilisant sa fonction pour tenter de peser sur le résultat d'un scrutin, affirme mardi le bureau du procureur spécial Robert Mueller.