Human Rights Watch: «La CPI a appris de ses échecs»

Par

Les révélations sur la CPI affaiblissent une institution déjà très critiquée. Mais le directeur de l'ONG Human Rights Watch, Ken Roth, continue de défendre « le seul outil » à même d'empêcher une impunité totale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ONG américaine de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW) fait partie des principales associations qui ont poussé à la création de la Cour pénale internationale (CPI), et qui continuent de soutenir l’exigence d’une justice internationale servant à dissuader les autocrates et autres chefs de guerre de massacrer leurs populations, et à punir ceux qui ont commis des crimes.