Combats entre séparatistes bouddhistes et armée birmane dans l'Etat de Rakhine

Par
Une centaine de civils birmans ont fui ces derniers jours l'Etat de Rakhine (Arakan) pour se réfugier au Bangladesh, fuyant les combats entre l'armée birmane et les rebelles séparatistes bouddhistes de l'Armée d'Arakan (AA), ont rapporté jeudi les gardes-frontières bangladais (BGB).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RANGOUN/DACCA (Reuters) - Une centaine de civils birmans ont fui ces derniers jours l'Etat de Rakhine (Arakan) pour se réfugier au Bangladesh, fuyant les combats entre l'armée birmane et les rebelles séparatistes bouddhistes de l'Armée d'Arakan (AA), ont rapporté jeudi les gardes-frontières bangladais (BGB).