Soudan: Omar al-Béchir change de ton à l'égard des manifestants

Par
Le président soudanais Omar al-Béchir, confronté à des manifestations quasi quotidiennes contre son régime, a adopté un ton plus conciliant envers les contestataires et s'est engagé à remettre en liberté les journalistes en détention.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

KHARTOUM (Reuters) - Le président soudanais Omar al-Béchir, confronté à des manifestations quasi quotidiennes contre son régime, a adopté un ton plus conciliant envers les contestataires et s'est engagé à remettre en liberté les journalistes en détention.