Dans le sud des Etats-Unis, le virus commence ses ravages

Par Julien Chaillou

Certains États du sud des États-Unis, pauvres et marqués par les disparités sociales et raciales, sont déjà parmi les plus touchés par la crise sanitaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Nouvelle-Orléans (Louisiane), de notre envoyé spécial.– Saint-Jean-Baptiste est tristement connue aux États-Unis : cette paroisse (le nom donné aux comtés en Louisiane) de 43 000 habitants se trouve sur « Cancer Alley », une zone où le risque de cancer est parmi les plus élevés du pays en raison des usines pétrochimiques qui s’y sont installées dans les années 1950. Située dans le sud-est de la Louisiane, le long du fleuve Mississippi, entre La Nouvelle-Orléans et Baton Rouge, elle compte une forte communauté noire aux faibles revenus, descendante des familles des anciens esclaves.