Fukushima : Tepco submergé par les fuites

Les responsables de la centrale ont admis en début de semaine des fuites massives d'eau contaminée dans l'océan Pacifique, après des semaines de dénégation. Les fuites duraient depuis des mois. Le gouvernement japonais tape du poing sur la table mais va surtout devoir mettre la main au portefeuille.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Comme un mauvais épisode des Shadoks. Depuis des mois, Tepco, l'entreprise en charge de la centrale de Fukushima balayée par un tsunami en mars 2011, pompe et pompe encore, de l'eau non contaminée pour refroidir les réacteurs endommagés d'une part, et de l'eau contaminée par ce refroidissement pour la stocker dans des containers d'autre part. Tepco pompe mais l'eau déborde.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal