La justice israélienne se rapproche de Netanyahou

Par

En annonçant leurs soupçons contre le premier ministre dans deux affaires de corruption et de trafic d'influence, les magistrats israéliens menacent la survie politique de Benjamin Netanyahou. Mais l'homme a suffisamment montré sa résilience pour ne pas l'enterrer par avance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Est-ce vraiment le début de la fin pour Benjamin Netanyahou ? Ou n’est-ce qu’un énième scandale duquel le premier ministre israélien parviendra, de nouveau, à s’extraire ? La révélation, coup sur coup début août, que Netanyahou était soupçonné par la police dans deux affaires de pots-de-vin, et que l’un de ses bras droits avait passé un accord très favorable avec la justice afin de témoigner contre son ancien patron, ont provoqué un électrochoc en Israël où la chute de « Bibi », le chef de gouvernement en poste le plus longtemps après le fondateur du pays David Ben Gourion, est guettée comme le lait sur le feu depuis des années.