En Europe du Nord, les paysages politiques sont bouleversés

Par

Après avoir été des modèles de stabilité, les systèmes partisans d’Europe du Nord ont subi des transformations profondes. Les partis historiques, sociaux-démocrates en tête, ont collectivement décliné, et une droite nationale-populiste s’est implantée quasiment partout. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Toutes les enquêtes d’opinion et de terrain laissaient anticiper un score inédit de l’extrême droite en Suède, lors des élections législatives organisées le dimanche 9 septembre (ce qui s'est produit). Avant même les résultats, une certaine sidération pouvait se remarquer dans les commentaires publiés à ce sujet dans la presse européenne. Sans doute parce que les clichés associés à ce pays, comme à ses voisins nordiques, vont à l’encontre du populisme xénophobe véhiculé par les mal nommés Démocrates de Suède.