Au Maroc, l’affaire Omar Radi connaît un nouveau rebondissement judiciaire

Par et Rosa Moussaoui (L’Humanité)

L’affaire Omar Radi, du nom de ce journaliste pris pour cible par le pouvoir marocain, aujourd’hui accusé de viol, ce qu’il nie farouchement, connaît un nouveau rebondissement judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affaire Omar Radi, du nom de ce journaliste et militant dans le viseur du pouvoir marocain depuis des années, poursuivi pour espionnage et écroué cet été après des accusations de viol qu’il nie en bloc, continue de faire grand bruit au Maroc, dans les cercles journalistiques et dans les rangs de l’opposition.