Le parquet chilien va enquêter sur la répression des manifestations

Par
L'un des procureurs de la capitale chilienne Santiago a déclaré mercredi qu'il allait demander l'autorisation d'enquêter sur 14 officiers de police accusés d'avoir torturé des manifestants pour réprimer le mouvement de contestation qui secoue le pays depuis près de trois semaines et a donné lieu à des heurts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SANTIAGO (Reuters) - L'un des procureurs de la capitale chilienne Santiago a déclaré mercredi qu'il allait demander l'autorisation d'enquêter sur 14 officiers de police accusés d'avoir torturé des manifestants pour réprimer le mouvement de contestation qui secoue le pays depuis près de trois semaines et a donné lieu à des heurts.