Au Portugal, le coriace Antonio Costa s'installe fermement au gouvernement

Par

Il a été le grand vaincu des élections législatives du 4 octobre. Antonio Costa, patron du PS, est pourtant installé à la tête du gouvernement portugais. Compte tenu de son histoire et de son caractère, il ne sera pas facile de l'en déloger.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au début des années 80 du siècle dernier, la liste conduite par Antonio Costa, entré aux Jeunesses socialistes à l’âge de quatorze ans, a perdu les élections à l’Association académique de la faculté de droit de l’université de Lisbonne. Mais le président sortant a refusé de quitter les locaux, sa mauvaise volonté imposant finalement une intervention de l’autorité universitaire et des forces de l’ordre pour l’en expulser.