«AKK» succède à Angela Merkel à la tête de la CDU

Par

Annegret Kramp-Karrenbauer a été élue vendredi à la présidence de l’Union chrétienne démocrate (CDU), où elle succédera à Angela Merkel. Considérée comme l'héritière de la chancelière allemande, Kramp-Karrenbauer l’a emporté face à Friedrich Merz au second tour de scrutin auquel participaient les 1 001 délégués du parti réunis à Hambourg.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Annegret Kramp-Karrenbauer a été élue vendredi à la présidence de l’Union chrétienne démocrate (CDU), succédant à Angela Merkel. À 56 ans, celle que Merkel avait nommée en février secrétaire générale de la CDU abordait ce scrutin interne avec le statut de candidate de la continuité. Arrivée en tête du premier tour, elle a dû en passer par un second tour pour venir difficilement à bout de Friedrich Merz, qu'elle a devancé par 517 voix contre 482, soit moins de 52 % des suffrages des 1 001 délégués réunis en congrès à Hambourg.