Le silence de Paris devant le jugement pour terrorisme d’une militante saoudienne des droits humains

Arrêtée en mai 2018 pour avoir fait campagne en faveur des droits des femmes, Loujain al-Hathloul va être jugée à Riyad pour terrorisme. Des diplomates de huit pays ont tenté en vain d’assister à son procès. Il n’y avait pas de Français parmi eux.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Loujain al-Hathloul, militante saoudienne des droits humains, est-elle une terroriste ? Sa longue campagne pacifique contre la loi interdisant aux femmes de conduire une automobile – interdiction abolie depuis juin 2018 – représentait-elle une menace pour la sécurité du royaume wahhabite ?

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal