Londres cherche à retirer Ryad d'une liste noire de l'UE

Par
La Grande-Bretagne est à la tête d'un groupe de pays de l'Union européenne qui s'efforcent de bloquer un plan de l'UE visant à inscrire l'Arabie saoudite et d'autres sur une liste noire de pays constituant une menace dans le domaine du blanchiment d'argent et du financement du terrorisme, a-t-on appris auprès de responsables européens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - La Grande-Bretagne est à la tête d'un groupe de pays de l'Union européenne qui s'efforcent de bloquer un plan de l'UE visant à inscrire l'Arabie saoudite et d'autres sur une liste noire de pays constituant une menace dans le domaine du blanchiment d'argent et du financement du terrorisme, a-t-on appris auprès de responsables européens.