Au Maroc, « quelque chose d’inédit est en train de se produire »

Cette réflexion émane d'un militant qui observe qu'en dépit du retrait de la grâce du roi Mohammed VI au pédophile espagnol, la contestation s'étend. « Dignité et justice ! » « Le Pouvoir au peuple ! », « il faut que les choses changent, au sommet de l'État », entend-on dans les cortèges. Correspondance à Rabat et Casablanca

Ilhem Rachidi

8 août 2013 à 14h43

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Rabat, Casablanca, correspondance.   Les manifestations continuent au Maroc malgré l’arrestation en Espagne du pédophile espagnol, dont la grâce par le roi du Maroc a provoqué un scandale politique sans précédent. L’objectif de ces manifestations : réclamer des excuses du roi mais surtout revendiquer une justice indépendante et le droit de manifester.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal