En Grèce, la condamnation d’Aube dorée signe la chute du parti néonazi

Par

La justice grecque a qualifié mercredi 7 octobre le leader et plusieurs ex-députés d’Aube dorée de « dirigeants d’une organisation criminelle ». Une annonce accueillie avec joie par plusieurs milliers de personnes réunies à Athènes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Athènes (Grèce).– Mercredi 7 octobre à la mi-journée, une foule de quelque 15 000 personnes a poussé un immense cri de joie sur le boulevard Alexandras, au centre d’Athènes.