Les millions offshore de Di Maria et Pastore, stars du PSG, et la mafia du foot argentin

Par Michaël Hajdenberg, Michel Henry, Yann Philippin

Angel Di Maria et Javier Pastore touchent l’argent de leurs sponsors dans des paradis fiscaux. Leurs transferts, comme ceux de nombreux joueurs (Higuain, Falcao, etc.), ont également donné lieu à des commissions occultes via des agents argentins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En parlent-ils dans le vestiaire ou pendant leurs joggings en forêt ? Angel Di Maria, surnommé « le spaghetti » (El Fideo), et Javier Pastore, alias « le maigre » (El Flaco), les deux stars argentines du Paris Saint-Germain (PSG), partagent bien plus que les mêmes maillots portés sur un physique fluet. Les documents Football Leaks, analysés par Mediapart et le consortium European Investigative Collaborations (EIC), révèlent qu’ils ont une passion commune pour les paradis fiscaux.