L’aile gauche du parti démocrate met la pression sur Biden

Par

À peine Joe Biden sacré vainqueur de la présidentielle, les progressistes, nom donné à la gauche de la gauche aux États-Unis, étaient déjà au travail pour peser sur le futur président et son gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis).– Pendant la campagne, le sénateur Bernie Sanders avait promis de mettre la pression sur Joe Biden pour qu’il « devienne le président le plus progressiste depuis Franklin Delano Roosevelt », père du « New Deal ». L’aile gauche du parti démocrate, dont « Bernie » est le mentor, n’a pas perdu son temps.