Tirs entre factions rivales de l'armée ivoirienne à Bouaké

Par
D'intenses tirs de fusils et d'armes lourdes ont éclaté mardi soir entre factions rivales de l'armée ivoirienne, dans des bases militaires situées dans la deuxième ville du pays, Bouaké, ont rapporté des habitants et des militaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ABIDJAN (Reuters) - D'intenses tirs de fusils et d'armes lourdes ont éclaté mardi soir entre factions rivales de l'armée ivoirienne, dans des bases militaires situées dans la deuxième ville du pays, Bouaké, ont rapporté des habitants et des militaires.