Ghouta: chronique d’une révolution écrasée

Caroline Hayek, dans L’Orient Le Jour (Beyrouth), fait le point sur le poumon vert de Damas, à quelques kilomètres de la capitale, qui vit aujourd’hui un calvaire. Assiégée depuis 2013, la Ghouta a connu les pires événements tout au long de la guerre syrienne qui dure depuis sept ans…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une histoire dont on connaît déjà la fin. À moins d’un revirement majeur, la Ghouta orientale, assiégée depuis cinq ans par Damas, devrait tomber prochainement. Le régime, qui cherche à faire plier l’enclave une fois pour toutes, a lancé une campagne de bombardements intenses début février, avant d’entamer un assaut terrestre la semaine dernière.