En Israël, une vague d’attentats et un gouvernement fragilisé

L’attentat perpétré jeudi à Tel-Aviv par un Palestinien a fait trois morts. Il s’agit de la quatrième attaque en deux semaines. Le gouvernement israélien est déjà en grande difficulté.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Tel-Aviv (Israël).– Des coups de feu, des habitant·es qui courent dans la rue sans savoir où aller, d’autres qui s’enfuient d’un bar et l’inquiétude de la population israélienne. L’attaque de jeudi à Tel-Aviv, rue Dizengoff, dans un quartier vibrant et branché de la capitale, est la quatrième en deux semaines et a fait resurgir le spectre d’une nouvelle série d’attentats, alors que certains estimaient que la vague était retombée en Israël.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal