A Pékin, la « tribu des rats » regarde la ville leur échapper

Par

Les 5500 souterrains de « défense anti-aérienne » hébergent la main d’œuvre pauvre du centre de Pékin. Tandis qu’en surface, la ville poursuit sa folle bétonisation verticale de bureaux et commerces. De notre correspondant à Pékin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre correspondant à Pékin.