De l’exemple politique canadien

Par

Le débat télévisé, en français, opposant les principaux responsables politiques canadiens, avant les élections du 20 septembre, n’était pas sans écho avec la situation française. Mais tel un miroir inversé : confiance en soi donc ouverture aux autres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’approche des élections fédérales du 20 septembre au Canada, le pénultième débat entre les candidats au poste de premier ministre a eu lieu mercredi 8 septembre au soir, en français – l’ultime confrontation, en anglais, se tenant ce jeudi 9 septembre.