Arabie saoudite : le double jeu d’un géant européen de l’armement

Mediapart et ses partenaires de l’EIC révèlent que l’industriel allemand Hensoldt a multiplié les projets de ventes d’armes à l’Arabie saoudite malgré l’embargo décrété en 2018 par Berlin, notamment en profitant de ses filiales étrangères et d’un accord franco-allemand. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Ce 24 septembre 2020, c’est l’effervescence dans la banlieue de Munich, au siège de Hensoldt. Ce géant allemand de l’armement vient d’apprendre que l’Arabie saoudite veut acheter des radars pour sa frontière avec le Yémen, où le royaume et ses alliés mènent une guerre sanglante contre les rebelles houthis, qualifiée par l’ONU de « pire catastrophe humanitaire du monde ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal