Un 11-Septembre politique. La comparaison peut sembler obscène, entre l'accession à la Maison Blanche de Donald Trump, à l'issue d'un processus démocratique, et les attentats de New York et Washington qui, le 11 septembre 2001, ont fait entrer le XXIe siècle dans une ère de terrorisme mondial et de guerres régionales. Et pourtant, ces deux événements sont profondément liés. Pas seulement par les similitudes de dates : au « 9-11 » (Nine-eleven ou 11-Septembre), répond étrangement ce « 11-9 » (Eleven-nine ou 9-Novembre). L'élection de Donald Trump au poste de 45e président des États-Unis, contre tous les sondages, toutes les analyses d'experts et la quasi-totalité des reportages et enquêtes de journalistes, est un séisme aux conséquences durables.