Nucléaire: L'IRSN soupçonne un accident russe ou kazakh en septembre

Par
La détection d'un produit radioactif dans l'atmosphère d'une majorité des pays européens entre fin septembre et courant octobre résulte probablement d'un accident nucléaire survenu en Russie ou au Kazakhstan, selon les conclusions d'une enquête de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) publiées jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La détection d'un produit radioactif dans l'atmosphère d'une majorité des pays européens entre fin septembre et courant octobre résulte probablement d'un accident nucléaire survenu en Russie ou au Kazakhstan, selon les conclusions d'une enquête de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) publiées jeudi.