Michelle Obama règle ses comptes avec Donald Trump

Par
Michelle Obama écrit dans ses mémoires à paraître mardi qu'elle ne pardonnera jamais à Donald Trump d'avoir mis en doute la citoyenneté de son époux et fait la promotion des théories conspirationnistes connues aux Etats-Unis sous le nom de "birther movement", rapporte vendredi le Washington Post.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Michelle Obama écrit dans ses mémoires à paraître mardi qu'elle ne pardonnera jamais à Donald Trump d'avoir mis en doute la citoyenneté de son époux et fait la promotion des théories conspirationnistes connues aux Etats-Unis sous le nom de "birther movement", rapporte vendredi le Washington Post.