Des documents trouvés chez Djouhri accablent Guéant

Par et

Interpellé à Londres, dimanche, Alexandre Djouhri a été placé sous contrôle judiciaire. Selon les informations de Mediapart, plusieurs documents saisis à son domicile genevois confirment son rôle dans le paiement d’une commission à l’ancien ministre de l’intérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les juges de Westminster ont délivré, mercredi, un ticket de sortie à Alexandre Djouhri le temps de l’examen de la demande d’extradition des juges français chargés de l’affaire libyenne. Un mandat d’arrêt européen avait été émis à son encontre, le 22 décembre, après le feu vert donné par le Tribunal pénal fédéral suisse à la transmission aux Français des pièces découvertes à son domicile genevois, et dont certaines s’avèrent accablantes pour l’ancien ministre de l’intérieur Claude Guéant. Selon nos informations, les juges suisses ont en effet trouvé, lors d’une perquisition, le relevé d’identité bancaire de l’ancien ministre, qui a reçu en 2008, la somme de 500 000 euros sur son compte lui permettant d’acheter un appartement. Une opération conduite de bout en bout par Alexandre Djouhri.