Brittany Kaiser réveille le scandale Cambridge Analytica

Par

Repentie, l’ancienne salariée de la société au cœur du scandale a livré via Twitter quelques documents issus de ses archives, et en annonce de nombreux autres. « Il y a maintenant des centaines de Cambridge Analytica dans le monde entier », prévient-elle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Les démocraties du monde entier sont vendues aux enchères au plus offrant. Nous publions les documents qui expliquent comment » : ainsi se présente sur Twitter le compte @HindsightFiles (« un intraduisible retour vers le futur »), créé pour diffuser des documents internes de la défunte entreprise de communication politique Cambridge Analytica, et administré par une ancienne salariée de la structure, l’Américaine Brittany Kaiser.