Proche et Moyen-Orient Enquête

Sous le régime d'Erdogan (2/2): la dictature à portée de main

La Turquie s'enfonce de plus en plus dans l'arbitraire et le clientélisme. L’AKP se défend en disant « combattre la terreur ». Une bonne partie de la population turque jurerait plutôt que c’est le parti au pouvoir qui la répand. Second volet de notre enquête au cœur du système Erdogan.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

De notre envoyé spécial à Istanbul et Ankara (Turquie).- Au siège du parti Justice et développement (AKP), dans le quartier de Fatih à Istanbul, où est né le président turc Recep Tayyip Erdogan. Alors que nous gravissons les marches de l’immeuble pour atteindre le bureau du maire, au 6e étage, l’espoir d’un entretien avec un responsable du parti au pouvoir ne nous a pas encore totalement quittés. Mais il est mince. L’AKP entretient en effet une relation toute particulière avec la presse étrangère.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA