Google écope d'une amende record pour non respect de la confidentialité

Par

Pour avoir installé des cookies sur les navigateurs Safari d’Apple, contre la volonté des internautes, le géant Google va devoir payer 22,5 millions de dollars.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un montant record qui sera versé à la Commission fédérale du commerce américaine (FTC). Après un accord avec la FTC, Google écope d'une amende de 22,5 millions de dollars (18,3 millions d’euros) pour avoir installé des cookies sur les navigateurs Safari d’Apple, contre la volonté des internautes. Le moteur de recherche avait pourtant assuré aux utilisateurs qu'il n’installerait pas de cookies ou ne leur présenterait pas de publicités ciblées sur Safari. Mais grâce à des codes de programmation spéciaux, cachés dans le navigateur d'Apple, Google pouvait surveiller et enregistrer les habitudes de navigation sur internet des utilisateurs de Safari. La FTC a aussi exigé que Google désactive tous les cookies installés. De son côté, Google ne reconnaît pas sa faute. Selon lui, cela n'était pas intentionnel et résultait simplement d'un changement de la part de Safari dont ils n'étaient pas au courant. Le groupe a assuré avoir « pris des mesures pour retirer des navigateurs Apple les cookies publicitaires, qui ne contenaient pas d’informations personnelles ».