Homo naledi, nouvelle star controversée de la paléontologie

Par

La découverte en Afrique du Sud d'un possible ancêtre de l'homme, Homo naledi, a été annoncée à grand bruit. Mais certains scientifiques contestent qu'il s'agisse d'une espèce unique, et pensent que sa description rapproche le nouveau venu d'un australopithèque plus que d'un humain primitif.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est sans doute la plus étonnante découverte scientifique de l’année, tant par son contenu que par ses circonstances : une équipe internationale d’anthropologues vient d’annoncer la découverte, dans une grotte souterraine en Afrique du Sud, d’un ensemble unique de plus de 1 500 os et dents fossiles appartenant à une quinzaine d’individus d’une espèce inédite d’humain primitif, à l’aspect intermédiaire entre l’australopithèque et Homo sapiens.