Les barbouzes allemands du BND espionnent aussi avec le logiciel Pegasus

Par

Les services de renseignement extérieur allemands (BND) utilisent, tout comme la police fédérale (BKA), le logiciel espion israélien Pegasus. Ces révélations mettent en lumière un jeu du chat et de la souris très déséquilibré, entre services de sécurité allemands et partisans d’un contrôle parlementaire renforcé sur leurs activités de surveillance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne). - Les services du renseignement extérieur allemands (BND) utilisent bien le logiciel espion israélien Pegasus. C’est ce que le groupe d’investigation monté par les journaux Die Zeit et Süddeutsche Zeitung, ainsi que les télévisions publiques NDR et WDR, a confirmé vendredi 8 octobre.