Italie: Poussée de la Ligue lors d'un scrutin régional, le M5S s'effondre

Par
Le candidat de la droite a remporté les élections régionales qui se sont tenues dimanche dans les Abruzzes, dans le centre de l'Italie, la Ligue arrivant en tête du scrutin tandis que son partenaire au niveau national, le Mouvement cinq étoiles (M5S), s'effondre.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ROME (Reuters) - Le candidat de la droite a remporté les élections régionales qui se sont tenues dimanche dans les Abruzzes, dans le centre de l'Italie, la Ligue arrivant en tête du scrutin tandis que son partenaire au niveau national, le Mouvement cinq étoiles (M5S), s'effondre.

Le parti d'extrême droite du ministre de l'Intérieur et vice-président du Conseil Matteo Salvini participe toujours au scrutins locaux avec ses alliés historiques Forza Italia et Frères d'Italie, même s'il gouverne à Rome avec le M5S.

Le candidat de l'alliance de droite, Marco Marsilio, a recueilli environ 48% des voix dans les Abruzzes, selon les résultats communiqués lundi. La Ligue a recueilli à elle seule 28% des suffrages, deux fois plus que lors des législatives de l'an dernier (13,9%).

Ce résultat permet à la droite de reprendre le pouvoir dans cette région jusqu'alors dirigée par une coalition de centre-gauche, qui n'a obtenu que 31% des voix.

Mais l'enseignement le plus important au niveau national est l'effondrement du M5S. Le mouvement populiste, qui avait atteint 40% dans les Abruzzes l'an dernier, a vu son score divisé par deux dimanche.

Cette déroute électorale fragilise un peu plus le M5S à un moment où le gouvernement apparaît de plus en plus divisé et en vue des élections européennes, dont l'issue pourrait redéfinir le rapport de forces à Rome et précipiter des législatives anticipées.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale