La Thaïlande renonce à extrader un footballeur bahreïni réfugié

Par
La justice thaïlandaise a approuvé lundi la décision du parquet d'abandonner la procédure d'extradition du footballeur bahreïni Hakim Al Araibi, qui a le statut de réfugié en Australie.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

BANGKOK (Reuters) - La justice thaïlandaise a approuvé lundi la décision du parquet d'abandonner la procédure d'extradition du footballeur bahreïni Hakim Al Araibi, qui a le statut de réfugié en Australie.

Araibi, qui a fui la répression politique au Bahreïn en 2014 et obtenu le statut de résident permanent en Australie, a été arrêté en novembre dernier à Bangkok, où il était en voyage de noces, sur la base d'un mandat d'arrêt d'Interpol émis à la demande de son pays d'origine.

Le procureur général thaïlandais a finalement préconisé l'abandon de la procédure d'extradition, Bahreïn ayant retiré sa demande. Le tribunal ayant suivi sa recommandation, le joueur bahreïni a été remis en liberté et a embarqué peu après minuit à bord d'un avion à destination de Melbourne.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale