L'industrie nucléaire est entrée dans une longue période de stagnation

Par

Plombée par Fukushima et par la concurrence des autres énergies, l'industrie nucléaire n'apparaît plus compétitive sauf dans certains pays émergents. À l'exception de la Chine, les programmes sont ralentis ou arrêtés dans le monde entier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux ans après Fukushima, les perspectives de l’industrie nucléaire mondiale apparaissent toujours plombées par l’impopularité de l’énergie atomique et par son manque de compétitivité économique. Au tournant du siècle, les représentants de l’industrie annonçaient une « renaissance nucléaire », rendue inéluctable à leurs yeux par la contrainte de la croissance mondiale et par l’exigence de réduire les émissions carbonées.