Ukraine-Russie: le facteur énergétique

Par

La crise ukrainienne va-t-elle provoquer une nouvelle guerre du gaz ? Le géant de l'énergie Gazprom est à l'offensive. Les Européens cherchent la parade. Mais le scénario, côté russe, est loin d'être évident : la stratégie est à double tranchant pour Moscou.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme en 2006, puis en 2009, le spectre de la guerre gazière resurgit en Europe. Cette fois, c'est la crise ukrainienne qui a relancé les spéculations. La menace s'est précisée vendredi, avec un communiqué de Gazprom : le conglomérat énergétique, aux mains de l'État russe, pourrait suspendre son approvisionnement à l'Ukraine. En cause : les livraisons de février n'avaient toujours pas été réglées début mars.