Après le sommet européen, les Britanniques bien partis pour voter aux européennes

Par

Les chefs d’État et de gouvernement des 27 ont convenu dans la nuit de mercredi à jeudi de reporter au 31 octobre la date du Brexit, auparavant programmée pour vendredi soir, ce qui écarte dans l’immédiat la perspective d’un divorce sans accord.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lors du sommet européen organisé à Bruxelles, les chefs d’État et de gouvernement ont convenu, dans la nuit de mercredi à jeudi, de reporter au 31 octobre la date du Brexit, auparavant programmée pour vendredi soir. Theresa May obtient ainsi un délai plus long qu’elle ne le demandait (30 juin) pour résoudre l’impasse actuelle à Londres concernant l’accord de retrait, ce qui pourrait encore la fragiliser sur la scène politique londonienne.