Le scandale du «Qatargate» pèse sur le congrès de la Fifa

Par

À la veille du Mondial, le 64e congrès de la fédération internationale de football s'est ouvert mardi alors que la presse britannique vient de publier de multiples révélations sur les accusations de corruption lors de l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la veille du coup d’envoi de la 20e Coupe du monde de football au Brésil, la Fifa a ouvert, mardi 10 juin à Sao Paulo, son 64e congrès dans une ambiance délétère marquée par les accusations de corruption et les luttes de pouvoir en vue de la succession du président de la puissante fédération internationale, Joseph Blatter.