Niger: Macron veut «tirer les conséquences militaires» de l’attaque

Par

Deux jours après l’attaque au Niger qui a coûté la vie à six humanitaires français et deux Nigériens, Emmanuel Macron a appelé, ce mardi, au renforcement des règles de sécurité pour les ressortissants français dans la zone. Huit mois après le sommet de Pau sur la situation au Sahel, la France est déjà au pied du mur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux jours après le meurtre de six Français et deux Nigériens dans le sud-ouest du Niger, Emmanuel Macron a fait part de son intention de « tirer les conséquences militaires » de la situation, lors d’une réunion du conseil de défense, mardi 11 août au matin.